Sites commerciaux d'une marque automobile

  • Date
  • Auteur
    Pascal Lecatelier

Citroën constructeur automobile français appartenant au groupe PSA a souhaité en 2002 refondre les sites web de sa marque. Ce projet comportait une forte dimension internationale. Les fonctionnalités développées dans le cadre de ce projet devaient être conçues afin de permettre leur déploiement dans d'autres pays si le bénéfice apporté le justifiait.

    Ce projet a été découpé en plusieurs lots compte tenu du nombre conséquent de fonctionnalités. Ce lotissement permet de ventiler dans le temps les fonctionnalités à intégrer dans les sites web :
  •     •    commerciaux nationaux de la marque,
  •     •    régionaux de la marque,
  •     •    points de vente et réparateurs agréés,
  •     •    Entreprise BtoB,
  •     •    Vente d'occasion national du réseau,
  •     •    Vente d'occasion aux collaborateurs,
  •     •    les sites mobilités,
  •     •    Sites d'administration.

Un projet challengé par de multiples enjeux

    La direction Marketing et commerciale a souhaité que nous les accompagnions pendant les 2 années de durée de ce projet dans l'assistance à maitrise d'ouvrage, et la coordination des différents acteurs :
  •     •    l'éditeur Microsoft portant l'expertise et le conseil Technologique,
  •     •    l'intégrateur Cap Gemini en charge de la maîtrise d'œuvre,
  •     •    les directions Métier sponsor de chacun des sites,
  •     •    la DSI en charge d'assurer l'hébergement et garante du MCO applicatifs.

    Ce projet avait pour objectif de couvrir plusieurs enjeux d'entreprise :
  •     •    Marketing: améliorer l'image et atteindre un public plus large en minimisant les coûts d'acquisition,
  •     •    Commercial: engager une réflexion sur la pré-vente en Ligne de véhicule d'occasion,
  •     •    DSI: mettre en œuvre une nouvelle filière technologique préfigurant l'entrée dans l'ère digital,
  •     •    International: décliner ces principes aux filiales étrangères de la marque souhaitant réutiliser l'expérience de la marque française.

A ces enjeux d'entreprise s'ajoutait une obligation événementielle, le constructeur souhaitait disposer du premier lot pour le prochain salon de l'automobile.


    Les briques applicatives en marque blanche du premier lot ont été réutilisées pour la réalisation de site vitrine pour :
  •     •    l'Argentine,
  •     •    l'Allemagne,
  •     •    le Maroc,
  •     •    la Chine,
  •     •    le réseau Europar.

Partager cette page: