Le pilotage par les exigences

  • Date
  • Auteur
    Pascal Lecatelier

Le 13 novembre 2018, lors de la journée française des exigences, nous avons participé avec Telys à la conférence présentant le pilotage par les exigences comme clé de réussite dans un contexte de transformation des organisations.

Dans un contexte mondialisé où l'optimisation des coûts et une plus grande réactivité aux besoins des clients est désormais la norme, les différents acteurs des projets DSI doivent s'assurer que leurs projets soient :
- piloté pour éviter les dérives,
- conçu pour lever les flous,
- qualifié pour assurer la qualité.

Clé de réussite dans un contexte de transformation des organisations

Les principales clés de réussite d'un projet reposent sur :
- une feature team réunissant le sponsor, le top management, la direction financière, les métiers, les utilisateurs,
- une priorisation des besoins, et une animation d'un backlog,
- une utilisation de technique de recueil, de modélisation, de formalisation fonctionnelle et technique,
- un processus de réalisation et un déploiement industrialisé,
- une construction de tests manuels et automatisés,
- Un accompagnement des utilisateurs aux changements,
- des outils collaboratifs facilitant le partage d'une information à jour.


Notre constat : actuellement de nombreuses organisations sont confrontées à des contraintes budgétaires les conduisant à penser que le pilotage et la conception sont des surcouches qui présentent un surcoût, et négligent leur importance dans la viabilité de la maintenance en conditions opérationnelles de leur applications informatiques.
Notre vision : le pilotage constitue un moyen de relier les différentes phases d'un projet entre elles, et se retrouve dans chacune de ces phases. Une traçabilité du besoin doit être assurée entre les différentes phases d'un projet par un dénominateur commun qui sera utilisé comme une unité mesurable d'œuvre: l'exigence.

La conception

La phase de conception repose sur la nécessité d'utiliser de bonnes pratiques permettant de :
- Recueillir les besoins réels, profonds, complets, et sans ambiguïté,
- Formaliser les exigences de manière univoque, et sans altération afin d'être auto-suffisante, testable, non redondante, mono-phrasé.

L'exigence est l'unité de mesure unique pour toutes les étapes d'un projet, elle est applicable indépendamment des méthodologies (Agile Cycle en V) et elle facilite :
- la création d'abaques pour un chiffrage et un suivi sur une même base,
- l'estimation des dérives au plus tôt,
- une visibilité à plus long terme sur les projets
- une interopérabilité avec l'outil de gestion de cycle de vie applicatif.

La réalisation et le déploiement

La phase de réalisation, aussi appelée développement et tests unitaires, est souvent considérée comme centrale par les DSI, elle représente la construction du produit final, ce que le client utilisera, le coding devient alors le cœur de la fabrique, désormais la phase de déploiement est souvent industrialisée grace aux nouvelles offres d'hébergement dans le Cloud, ainsi que les articles méthodes de développement agile comme Devops. Les efforts d'investissement sont concentrés sur ces phases qui deviennent donc centrales rendant le manque de pilotage, de conception fonctionnelle & technique plus visible. Dans ce contexte, les incidents sont corrigés par les entités de la DSI en charge de la maintenance en conditions opérationnelles ou par les tierces maintenances applicatives. L'impact financier que constituent ces manques est plus diffus, entre projet, MCO/TMA et Hébegement, la répartition budgétaire entre Capex et Opex se rééquilibre au profit de ce dernier, avec comme principale conséquence la diminution de future création de valeur du produit. Le pilotage par les exigences a pour objectif de remettre au centre la qualité des applications, en assurant une traçabilité du besoin client de la conception au déploiement.

Les outils

L'utilisation d'outils collaboratifs assure le suivi et la consolidation des informations entre les différentes parties prenantes.

Les applications de gestion du cycle de vie comme Jira et Confluence de chez Atlassian ou Azure Devops et Teams de chez Microsoft sont adaptées au pilotage par les exigences, elles permettent :
- D'assurer un suivi en temps réel des demandes reçues,
- De valider en ligne les livrables,
- De livrer en continu les évolutions ou corrections souhaitées,
- De mesurer à l'aide d'indicateur le respect des engagements.

Partager cette page: