Base titres, gestion de l'actionnariat salarié

  • Date
  • Auteur
    Pascal Lecatelier

L'objectif de ce projet consiste en la mise en place d’une application permettant de gérer la base titres utilisés pour les mouvements et les positions des salariés du groupe Sonepar à travers des plans d’actionnariat salarié ou des investissements directs. De façon plus marginale mais non moins importante, les mouvements et positions en actions d’autres acteurs non-salariés sont également gérés dans la base titres.

Les principaux enjeux identifiés du projet :
- la sécurisation et la pérennisation des données (gérées via des fichiers Excel),
- la réduction des risques d’erreurs et de perte de données,
- le gain de temps et de traitement pour la responsable du service Titres.

L’actionnariat salarié recouvre tous les dispositifs permettant d’associer les titulaires d’un contrat de travail dans une entreprise au capital de celle-ci ou d’une société mère, notamment :
- les actions en direct ou via un fonds d'actionnariat salarié,
- les plans de stock-options ou d’attribution gratuite d’actions,
- l’actionnariat institutionnel, support de l’actionnariat salarié, recouvre les positions titres de personnes non salariées.

Un projet piloté par les exigences pour éviter les dérives

Sonepar, une holding leader mondiale dans la distribution BtoB de l'appareillage électrique, a décidé en 2017 de lancer la réalisation au forfait de l'application "Base Titre" de gestion de l'actionnariat salarié, dont nous avons eu la charge du pilotage et de la maîtrise d'œuvre.


Le cadre forfaitaire, un domaine fonctionnel complexe, ainsi qu'une faible disponibilité des métiers sont les contraintes que nous avons dû résoudre lors de la mise en place de notre solution ; afin de répondre à ces exigences projet et d'assurer le respect du périmètre (on scope), des délais (on time), de la qualité (on quality), nous avons opté pour un pilotage du projet par les exigences afin :
- de recueillir le besoin de manière complète et sans ambiguïté,
- de disposer d'une formalisation unique utilisable par la maîtrise d'ouvrage, la maîtrise d'œuvre, et l'équipe de test,
- d'assurer le suivi de l'avancement du projet à chacune des phases (conception, développement, recette, déploiement).

Afin de partager l'avancement du projet entre les différents acteurs, nous avons mis en place des outils collaboratifs afin d'assurer :
- la documentation et la formalisation des exigences fonctionnelles et techniques : Jira Confluence,
- l'animation du planning détaillé des tâches pour chacune des phases du projet : Jira Software avec BigGantt,
- le processus d'avancement de la réalisation des exigences : Jira Software,
- le suivi des risques du projet : Jira Software avec Risk Register,
- la planification de la comitologie du projet (comité projet, comité de pilotage, comité de suivi de la recette) : Jira Software,
- la description du plan de tests, des cas de tests détaillés, du suivi de leur exécution : Jira Software avec Zephyr,
- la déclaration des anomalies de recette : Jira Software,
- le reporting de suivi du projet : Jira Software avec EasyBi.

Notre expérience nous a permis de constater les impacts désastreux de l'effet tunnel sur un projet, afin de réduire les effets inhérents d'un modèle Waterfall (cycle en V), nous avons donné au métier de la visibilité sur l'avancement du développement, en optant :
- pour un développement itératif des exigences : Azure Devops avec Boards,
- pour une intégration continue incluant l'audit de code et les tests automatisés: Azure Devops avec Repos, Pipelines et Sonar cloud,
- pour une livraison continue sur l'environnement d'intégration: Cloud Azure et Azure Devops avec Pipelines.
- pour l'exécution des tests manuels : Azure Test Plans,

Partager cette page: